Stop... débranchons !

Stop... débranchons

 

Arrêtons d'accepter l’invasion de la technologie et de la messagerie dans nos vies dès notre réveil. Smartphones, tablettes, téléphone,… sans parler des montres connectées (et autres outils encore à inventer) remplissent nos vies et il devient routinier de les utiliser dès que nous avons un moment de libre et même trop souvent dans une réunion qui s’éternise.

 


Les conséquences

Le temps libre se transforme en vide que nous ne supportons plus. Notre esprit n’a plus le temps de se concentrer entre 2 interruptions. Nous craignons l’absence de sollicitations : « suis-je toujours dans la boucle ? », « pourquoi untel ne m’a pas encore répondu ? ».

La véritable écoute et la présence pleine et entière à l’autre sont également de plus en plus rares.

Les emails deviennent un fardeau et sont cités unanimement par les cadres comme un « voleur de temps » en formation sur la gestion du temps. Pire, c’est un facteur d’inefficacité professionnelle : il faut 1 minute pour retrouver le fil de ses pensées après une interruption par email, une personne qui vérifie ses emails toutes les 5 minutes perd 8,5h/semaine à se demander ce qu’elle faisait un instant plus tôt ! (étude du Dr Thomas Jackson à l’université de Loughborough, UK rapportée dans la brochure « Zéro email » d’Atos).

 

STOP... DEBRANCHONS ! Il est temps de réagir et de se couper de ces comportements « addictifs ».

 


Comment faire ?

 Voici quelques pistes issues de mon expérience et lectures en gardant à l'esprit qu' «on ne se débarrasse pas d’une habitude en la jetant par la fenêtre mais on lui fait descendre les escaliers marche après marche ». Mark Twain.

 

En conclusion, gagnons du temps pour nous, reprenons contact avec l’essentiel dans nos métiers, retrouvons le plaisir des échanges directs et concentrons-nous sur nos vraies priorités sans nous laisser envahir par toutes ces bestioles électroniques utiles mais parasites. Rappelons-nous avec Pierre Dac qu’« aucune police n’est capable de rattraper le temps qui s’enfuit. »   


Vous souhaitez suivre une formation pour clarifier vos priorités et progresser dans votre organisation : Gagner en sérénité dans votre organisation (suivre le lien).

 

Retour vers la newsletter.